Retour vers Actualites
  • Accueil
  • Actualités
  • SANTÉ : Catel Visio, conférence internationale sur la « e-santé » à Dijon

SANTÉ : Catel Visio, conférence internationale sur la « e-santé » à Dijon

Ce jeudi 4 avril 2019, 16 pays francophones, plus de 1000 participants scientifiques, médecins et professionnels de santé, se connectent en visio-conférence pour présenter leurs projets et innovations en e-santé. Le CHU Dijon-Bourgogne exposera les avancées de deux projets innovants phares : ReadapTIC et DIVA. Dijon Métropole, partenaire du CHU, héberge et diffuse la partie dijonnaise de la conférence, visible dans le monde entier.

Publié le 4 avril 2019 par Just Dijon

Catel Visio, un événement au format unique

Catel Visio e-santé 2019 est un événement au format unique et original qui regroupe, grâce à la visio-conférence, 1000 participants sur plus de 25 territoires pour partager les meilleures pratiques et les innovations en matière de e-santé en métropole, outre-mer et francophonie.

Catel Visio e-santé a pour vocation à réunir toutes les parties prenantes de chacun des territoires connectés constituant ainsi à cette occasion un collectif  permettant de faire émerger et faire avancer des projets e-santé.

En savoir plus sur l'événement. 

Découvrez le Catel Visio en vidéo

Les sessions en un coup d’œil

  • Villes, départements : ils s’impliquent et se structurent sur le sujet de la e-santé (Dijon, Nantes, Gap…)
  • Hôpital numérique et GHT : de bonnes pratiques de coopération territoriale ! (GHT interrégional Côte d’Or et Sud Marnais, CHU de Dijon, GHT 44, CHU de Nantes, GHT Alpes du Sud,…)
  • e-santé & chirurgie : quelle télémédecine au bloc, aujourd’hui et demain ? (Hôpital Mahmoudi (Algérie), CHU de Rennes, Collectif e-santé et Chirurgie, Richard Wolf,…)
  • Prévention & e-santé : des outils et des programmes innovants (Prévention au CH du Rouvray, Kiplin et Atlanpole Biothérapies, Mutuelles,…)

Découvrir le programme complet.

En direct de Dijon Métropole : 2 projets phares du CHU Dijon-Bourgogne

ReadapTIC, le bâtiment intelligent qui soigne et rééduque les patients

ReadapTIC, concept et bâtiment intelligent de soins et réadaptation
Crédits: CHU Dijon-Bourgogne
ReadapTIC est à la fois un concept et un bâtiment connecté visant à préparer le retour durable à domicile des personnes ayant été prises en charge en « soins de suite et réadaptation ». Le projet sera exposé lors de ce 19ème Catel Visio par Françoise Tenenbaum, conseillère métropolitaine déléguée aux solidarités et à la santé, Bénédicte Motte, directrice adjointe du CHU Dijon-Bourgogne, co-porteur du projet et le professeur Jean-Pierre Didier, initiateur et pilote du projet au sein du CHU Dijon-Bourgogne.

En développant ReadapTIC avec le soutien de Dijon Métropole, le Centre Hospitalier Universitaire de Dijon fait le pari du numérique en créant un véritable concept et centre de soins et de rééducation ultra innovant. Le bâtiment sera doté des technologies les plus avancées pour accompagner les patients vers la restauration de leur autonomie, parmi celles-ci : la réalité virtuelle, la neurostimulation, la robotique, les objets connectés, l’utilisation d’exosquelettes, la valorisation des "data". Le bâtiment ReadapTIC sera aussi un "living lab" dédié à la recherche et à l’innovation en santé.

ReadapTIC

Plaquette de présentation du projet - CHU Dijon-Bourgogne - 2018

Poids : 3,53 Mo
Format : PDF
Télécharger

Le projet DIVA (Dijon Vascular Project) réinvente le suivi des AVC et des infarctus du myocarde

Pilote au niveau national dans son domaine, il est développé par le CHU Dijon-Bourgogne, dans le cadre du GHT* interrégional Côte d'Or et Sud Marnais. DIVA, système de surveillance intensive et de prévention des récidives post-AVC et post-Infarctus, sera à son tour exposé par Cécile Lumière, pilote du dispositif Innovation en Santé de l’article 51 au sein de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté, et par le Professeur Maurice Giroud, Professeur Unité de soins intensifs neurovasculaires, initiateur du projet DIVA au sein du CHU Dijon-Bourgogne. *GHT: groupement hospitalier de territoire.

Focus sur le projet DiVa (Dijon Vascular Project)

Les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) et les Infarctus du Myocarde (IDM) sont deux maladies de plus en plus fréquentes, graves, chroniques et qui atteignent de plus en plus les adultes de moins de 55 ans.

Médecin et patiente
Ces deux maladies, qui partagent les mêmes facteurs de risque (diabète, tabac, hypercholestérolémie…), ont bénéficié d’avancées thérapeutiques majeures diminuant la mortalité en phase aiguë et allongeant la survie. Cependant le suivi chronique des patients reste perfectible, l’objectif étant de diminuer significativement le risque de récidives, de complications et de ré-hospitalisations.

C’est de ce constat qu’est né l’ambitieux projet DIVA qui vise la réduction des taux de ré-hospitalisation des AVC et IDM aux environs de 30% dès la première année. Pour ce faire, DIVA entend réinventer l’organisation des soins dans le suivi des AVC et IDM pour effacer les disparité territoriales, en mettant en œuvre notamment les dernières technologies de la télémédecine et un suivi intensif post-AVC ou post-infarctus, mettant en réseau les professionnels de la santé.  

DIVA est le 1er projet d’initiative régionale à avoir été retenu en novembre 2018 par le Comité national d’innovation en soin, dans le cadre de l’article 51 de la Loi de financement de la sécurité sociale.