Retour vers Actualites
  • Accueil
  • Actualités
  • Première mondiale : Urgo invente un pansement nouvelle génération pour les malades du diabète

Première mondiale : Urgo invente un pansement nouvelle génération pour les malades du diabète

Le groupe Urgo, dont le siège social est à Dijon Métropole dans la commune de Chenôve, a développé une innovation majeure pour le traitement de l’ulcère du pied diabétique, l’une des plaies chroniques parmi les plus complexes à cicatriser.

Publié le 26 février 2018 par Just Dijon

Temps de cicatrisation divisé par deux

Laboratoire de recherche
 C’est une première mondiale qu’a réalisé Urgo Medical, filiale du groupe Urgo, en démontrant, via une étude clinique nommée « Explorer », menée pendant 3 ans dans 5 pays d’Europe, sur 240 patients, l’efficacité supérieure de son pansement UrgoStart par rapport aux traitements existants. Ce « pansement actif » divise par deux le temps de cicatrisation, soit un gain de 2 mois pour les patients. Une telle efficacité est cruciale pour les près de 3,7 millions de personnes atteintes du diabète en France, dont 112 000 par an souffrent d’ulcère du pied.

Une avancée thérapeutique internationale

L’étude a été publiée par The Lancet Diabetes & Endocrinology, l’une des revue scientifique et médicale les plus reconnues dans le monde. Cela représente, pour le laboratoire de recherche, une véritable reconnaissance et la confirmation d’une importante avancée scientifique et thérapeutique.

Plus de 57 millions d’euros d’investissement à Dijon

Le pansement est déjà en cours de production dans les ateliers d’Urgo basés à Dijon Métropole, dans la commune de Chevigny-Saint-Sauveur. 57 millions d’euros seront investis sur ce site de production d’ici 2020, dans le cadre d’un plan d’industrialisation débuté en 2017, qui aboutira à l’extension de l’actuelle usine.

Pour en savoir plus, visionnez l’interview de Laurent Faugère, directeur général d’Urgo Medical, sur BFM Business.